Pédagogie > Orthophonie


La profession d'orthophoniste

Qu'est-ce que l'orthophonie ?

L'orthophonie est une profession de santé relevant du domaine du paramédical. Il prévient, évalue et prend en soin par des actes de rééducation adaptés aux différents troubles : 

- de la voix,
- de la parole, 
- du langage écrit et oral,
- de la communication,
- de la déglutition, 
- des fonctions oro-myo-faciales (surdité, oralité...), 
- neurologiques (maladies neurodégénératives, AVC...)
- de la sensorialité,
- de la cognition mathématique, 
- liés aux handicaps (TSA, Trisomie 21...),
- moteurs (syndrome de Gilles de la Tourette, troubles du développement des coordinations...).

Il peut également dispenser l'apprentissage d'autres formes de communication non-verbale permettant de compléter ou de suppléer les fonctions verbales. 

L'orthophoniste établit également  un diagnostic, un bilan, ainsi que la mise en place d'un projet thérapeutique (rééducation, guidance des aidants...) auprès d'une large patientèle dans des cadres professionnels divers. 

Historique de la profession

Les 5 dates clés l'histoire de la profession en vidéo.



Chiffres clés

Dans le secteur de l’orthophonie, la majorité des orthophonistes sont des femmes à 96,8 % : 812 hommes pour 24 795 femmes.

L’âge moyen des professionnels est de 43,4 ans pour l’ensemble de la profession. Il est de 41,8 ans pour l’exercice en libéral, 48,4 ans pour les salariés hospitaliers et 51,8 ans pour les autres types de structure.

Au 1er janvier 2019, la densité moyenne est de 38,2 orthophonistes pour 100 000 habitants. Cette densité se répartit de la façon suivante : 

- 31 pour les libéraux,
- 2,8 pour les salariés hospitaliers,
- 4,4 pour les autres salariés. 

La densité maximale est atteinte dans le département du Rhône, on y compte environ 65 orthophonistes pour 100 000 habitants. La plus basse densité est de 4 pour Mayotte et 13,3 pour le Cantal. 

Le salaire d'un orthophoniste salarié en début de carrière s'élève à 1600 euros brut/mois. Un orthophoniste libéral peut percevoir jusqu'à 3000 euros par mois, mais le revenu mensuel s'élève autour de 2465 euros en moyenne.

A propos du soin

La séance est prescrite par un médecin, elle est prise en charge par la sécurité sociale à 60% et par la mutuelle à 40%. 

Les actes orthophoniques sont définis par une nomenclature générale des actes professionnels (NGAP). L’AMO (Acte Médical Orthophonique). Pour chaque type d'acte un code AMO est défini. Par exemple, un bilan est côté AMO34 sachant qu'un AMO équivaut à 2,5 euros.

Au niveau de la région Normandie

http://cartosante.atlasante.fr/#bbox=-7156,7078613,1352633,1018516&c=indicator&i=zonage_conv.z_orthoph&view=map12


Secteurs d'activité

L’orthophoniste peut exercer en libéral et en tant que salarié.

L’exercice salarié se divise en deux parties :
  • Il peut travailler en structure publique (hôpitaux, centre de santé, centre médico-psychologique, instituts médico-éducatif, institut médico-pédagogique, institut thérapeutique éducatif et pédagogique).
  • Il peut aussi travailler en structure privée (EHPAD, CMPP, SESSD).

Il peut également travailler en exercice mixte, c’est-à-dire coupler  le libéral (en cabinet, maison de santé ou d’autres possibilités) et le salariat.

Au 1er Janvier 2019, la DREES (Direction de la Recherche, des Etudes, de l’Evaluation et des Statistiques) dénombre :

  • 25 607 orthophonistes en France au total

    • 20 787 libéraux ou mixtes 

    • 1 876 hospitaliers 

    • 2 868 autres salariés 

  • Dont 779 dans les départements et régions d’outre-mer (DROM).


 

En résumé

Le métier d'orthophoniste est polyvalent :