Pédagogie > Médecine > Médecine Générale


DUMG : Le Département de Médecine Générale

Conseil, organisation et mission du département

Les membres du Conseil de Département et du bureau sont nommés par le Doyen de la Faculté de Médecine.

Le "Bureau" du DMG est composé des docteurs :

  • JL Hermil (PU-MG, Directeur du Département et Coordonnateur du DES)
  • Ph. Nguyen-Thanh (Professeur Associé - MG, Responsable Évaluation)
  • E. Lefebvre (Professeur Associé - MG, Responsable des Enseignements facultaires et du Deuxième Cycle)
  • E. Mauviard (Professeure Associée - MG, Co-Responsable de l'Enseignement facultaire)
  • P. Boulet (Maître de Conférences Associé - MG)
  • E. Hazard (Maître de Conférences Associé - MG)
  • L. Pellerin (Maître de Conférences Associée - MG)
  • Y. Sevrin (Maître de Conférences Associée - MG)
  • T. Thueux-Desmet (Maître de Conférences Associée - MG)
  • M. Schuers (Doctorant MG, Responsable du Groupe Recherche)
  • J. Boudier (Chef de Clinique des Universités - MG)
  • G. Picquendar (Chef de Clinique des Universités - MG)
  • B. Soudais (Chef de Clinique des Universités - MG)
  • E. Ferrand Devouge (Assistante Spécialiste Régionale partagée Rouen/Caen - MG)
  • F. De Golmard (Généraliste Enseignant, Directeur du Collège Haut-Normand des Généralistes Enseignants)

Le "Conseil" du DMG regroupe les membres du "Bureau" décrits ci-dessus, ainsi que des hospitalo-universitaires (les professeurs H. Lévesque, C. Marguet, L. Marpeau, B. Veber), des généralistes enseignants (les docteurs JC. Yrles et JF Sigwalt), d'un hospitalo-universitaire représentant le département de santé publique, d'hospitaliers non-universitaires représentant les hôpitaux généraux (les docteurs A. Navarre-Coulaud et Y. Poulingue), de représentants des étudiants.
Le Directeur Adjoint du DMG est le professeur H. Lévesque, PU-PH de Médecine Interne.
Le DMG regroupe 265 Maîtres de Stage des Universités (MSU). Ils peuvent également exercer une fonction d'attaché, de chargé d'enseignement, de maître de conférences ou de professeur.

Le Département Universitaire

Intégré à la commission mixte de la recherche de l'U.F.R. de Médecine et de Pharmacie, le Département Universitaire de Médecine Générale participe à des travaux de recherche clinique.

Il propose la nomination, par le Conseil de Gestion de l'U.F.R., des chargés d'enseignement, des attachés d'enseignement et des enseignants cliniciens ambulatoires.

Il propose les candidats professeurs et maîtres de conférences associés au Conseil de Gestion, qui décide à son tour de les proposer pour nomination au Conseil National des Universités (CNU).

Le Département dispose de bureaux au 3ème étage du bâtiment administratif de la faculté de Médecine-Pharmacie, au-dessus de la bibliothèque universitaire.

Les membres du Département peuvent être joints par courrier électronique sur leur adresse universitaire (prénom.nom@univ-rouen.fr) ou en contactant la secrétaire du Département : Mme Muriel Pannier, au 02 35 14 84 46, tous les jours sauf le mercredi, secretariat.medecine-generale@univ-rouen.fr.


La discipline et la spécialité de Médecine Générale (WONCA Europe 2002)


Depuis 1988, l'enseignement de Médecine Générale est obligatoire. Le Diplôme d'Études Spécialisées de Médecine Générale a débuté en 2004.
L'enseignement est organisé et validé par le Département Universitaire de Médecine Générale.

La médecine générale - médecine de famille est une discipline scientifique et universitaire, avec son contenu spécifique de formation, de recherche de pratique clinique, et ses propres fondements scientifiques. C'est une spécialité clinique orientée vers les soins primaires.

I. Les caractéristiques de la discipline de Médecine Générale :

a) Elle est habituellement le premier contact avec le système de soins, permettant un accès ouvert et non limité aux usagers, prenant en compte tous les problèmes de santé, indépendamment de l'âge, du sexe, ou de toutes autres caractéristiques de la personne concernée.

b) Elle utilise de façon efficiente les ressources du système de santé par la coordination des soins, le travail avec les autres professionnels de soins primaires et la gestion du recours aux autres spécialités, se plaçant si nécessaire en défenseur du patient.

c) Elle développe une approche centrée sur la personne dans ses dimensions individuelles, familiales, et communautaires.

d) Elle utilise un mode de consultation spécifique qui construit dans la durée une relation médecin-patient basée sur une communication appropriée.

e) Elle a la responsabilité d'assurer des soins continus et longitudinaux, selon les besoins du patient.

f) Elle base sa démarche décisionnelle spécifique sur la prévalence et I'incidence des maladies en soins primaires.

g) Elle gère simultanément les problèmes de santé aigus et chroniques de chaque patient.

h) Elle intervient à un stade précoce et indifférencié du développement des maladies, qui pourraient éventuellement requérir une intervention rapide.

i) Elle favorise la promotion et l'éducation pour la santé par une intervention appropriée et efficace.

j) Elle a une responsabilité spécifique de santé publique dans la communauté.

k) Elle répond aux problèmes de santé dans leurs dimensions physique, psychologique, sociale, culturelle et existentielle.

II. La Spécialité de Médecine Générale - Médecine de famille :

Les médecins généralistes - médecins de famille sont des médecins spécialistes formés aux principes de cette discipline. Ils sont le médecin traitant de chaque patient, chargés de dispenser des soins globaux et continus à tous ceux qui le souhaitent indépendamment de leur âge, de leur sexe et de leur maladie. Ils soignent les personnes dans leur contexte familial, communautaire, culturel et toujours dans le respect de leur autonomie. Ils acceptent d'avoir également une responsabilité professionnelle de santé publique envers leur communauté.

Dans la négociation des modalités de prise en charge avec leurs patients, ils intègrent les dimensions physique, psychologique, sociale, culturelle et existentielle, mettant à profit la connaissance et la confiance engendrées par des contacts répétés.

Leur activité professionnelle comprend la promotion de la santé, la prévention des maladies et la prestation de soins à visée curative et palliative. Ils agissent personnellement ou font appel à d'autres professionnels selon les besoins et les ressources disponibles dans la communauté, en facilitant si nécessaire l'accès des patients à ces services. Ils ont la responsabilité d'assurer le développement et le maintien de leurs compétences professionnelles, de leur équilibre personnel et de leurs valeurs pour garantir I'efficacité et la sécurité des soins aux patients.

III. Les compétences fondamentales de Médecine Générale - Médecine de famille

La définition de la discipline comme de la spécialité doit mettre en évidence les compétences fondamentales du médecin généraliste - médecin de famille.
« Fondamental » signifie essentiel à la discipline, indépendamment du système de santé dans lequel ces définitions sont appliquées.
1. Les onze caractéristiques centrales qui définissent la discipline se rapportent à des capacités ou habiletés que chaque médecin de famille spécialise doit maîtriser. Elles peuvent être rassemblées en compétences fondamentales (en référence aux caractéristiques) :
- La gestion des soins de santé primaires
- Les soins centrés sur la personne
- L'aptitude spécifique à la résolution de problèmes
- L'approche globale
- L'orientation communautaire
- L'adoption d'un modèle holistique

2. Le généraliste applique ces compétences dans trois champs d'activité :
a) démarche clinique,
b) communication avec les patients,
c) gestion du cabinet médical.

3. Comme discipline scientifique centrée sur la personne, trois dimensions spécifiques doivent être considérées comme fondamentales :
a) Contextuelle: utiliser le contexte de la personne, la famille, la communauté et la culture
b) Comportementale: basée sur les capacités professionnelles du médecin, ses valeurs et son éthique
c) Scientifique: adopter une approche critique basée sur la recherche et maintenir cette approche par une formation continue et une amélioration de la qualité.

L'interrelation entre les compétences fondamentales, les champs d'activité et les dimensions spécifiques caractérise la discipline et souligne la complexité de cette spécialisation.

C'est cette interrelation complexe des compétences fondamentales qui doit servir de guide et se retrouver dans le développement des programmes de formation, de recherche et d'amélioration de la qualité.

Formation des enseignants

La formation des enseignants généralistes est assurée par le DUMG et le Collège Haut Normand des Généralistes Enseignants.
La nomination comme maître de stage ne peut intervenir qu'après 3 ans d'installation en médecine générale et un parcours de formation pédagogique agréé par le DUMG.