Pédagogie > Sciences Maïeutiques


Accès à la formation

Plusieurs possibilités pour être admis dans le département des études de Sage-Femme / Sciences Maïeutiques :

Accès par PACES

Vous devez figurer en rang utile sur la liste de classement de la filière maïeutique établie par l’UFR de médecine de Rouen à l’issue des épreuves de classement de la PACES.
Notre capacité d’accueil est de 25 places, fixée par décret (Numérus Clausus).

Admission sur dossier en 2ème année de Sciences Maïeutiques :

Selon l’arrêté du 26 juillet 2010 modifié :

  • Les candidats doivent, au plus tard au 1er octobre de l’année considérée, soit être titulaires de l’un des diplômes suivants :

- diplôme de master ;

- diplôme d’études approfondies,

- diplôme d’études supérieures spécialisées ;

- diplôme des écoles de commerce conférant le grade de master ;

- diplôme des Instituts d’études politiques conférant le grade de master ;

- titre correspondant à la validation de 300 crédits européens, obtenu dans un autre Etat de l’Union européenne ou Etat partie à l’accord sur l’Espace économique européen ou dans la Confédération Suisse ou dans la Principauté d’Andorre, répondant aux conditions posées par l’article 5 du décret n° 2002-482 du 8 avril 2002 portant application au système français d’enseignement supérieur de la construction de l’Espace européen de l’enseignement supérieur ;

  • soit, en vue d’une admission dans une filière différente de leur filière d’origine, justifier de la validation de deux années d’études ou de 120 crédits européens dans un cursus médical, odontologique, pharmaceutique ou de sage-femme au-delà de la première année.


Avoir validé la
L2 ou L3 Sciences pour la Santé Rouen avec moyenne > 12

Le nombre maximal d’étudiants pouvant être admis par cette modalité est de 4. (fixé par décret).

Admission sur dossier en 3ème année de Sciences Maïeutiques :

Selon l’arrêté du 26 juillet 2010 modifié

Les candidats doivent, au plus tard au 1er octobre de l'année considérée :

soit être titulaires de l'un des diplômes suivants :

  • diplôme d'Etat de docteur en médecine ;
  • diplôme d'Etat de docteur en pharmacie ;
  • diplôme d'Etat de docteur en chirurgie dentaire ;
  • diplôme d'Etat de docteur vétérinaire ;
  • doctorat ;

soit être titulaires d'un titre d'ingénieur diplômé ;

soit être anciens élèves de l'une des écoles normales supérieures ; toutefois, les élèves de ces écoles peuvent demander à s'inscrire s'ils ont accompli deux années d'études et validé une première année de master ;

soit appartenir au corps des enseignants-chercheurs de l'enseignement supérieur et exercer leurs activités d'enseignement dans une unité de formation et de recherche de médecine, de pharmacie ou d'odontologie.

La procédure est précisée par arrêtés datés du 26 juillet 2010. ( https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2010/7/26/ESRS1016583A/jo)